École de l'ADN en Poitou-Charentes

Atelier "ADN, élémentaire mon cher Watson"
© Yann Héchard

École de l'ADN en Poitou-Charentes
1, place de la Cathédrale
BP 80964
86038 Poitiers cedex

Information et réservation :
Accueil de l'Espace Mendès France
05 49 50 33 08
du mardi au vendredi de 9h30 à 18h30
samedis, dimanches et jours fériés
de 14h00 à 18h30

Manipulation au cours d'un atelier
© Yann Héchard

Accueil » Les ateliers » Atelier 10 - OGM, mode d’emploi

Atelier 10 - OGM, mode d’emploi

Durée : 2h environ
Niveau : tout public à partir de 14 ans

 

Début des années 70 : l'homme se lance dans le transfert de gène.

Première bactérie génétiquement modifiée en 1973, moratoire de 2 ans décidé par les scientifiques, puis les recherches s'accélèrent ...

Les années 80 voient arriver le 1er médicament produit par des bactéries génétiquement modifiées : l'insuline humaine .

Depuis, le panorama des Organismes Génétiquement Modifiés s'est considérablement élargi : organismes modèles utilisés en recherche fondamentale, bactéries et levures exploitées en fermenteur, plantes cultivées en plein champ ...

Mots clés

OGM, programme génétique, transgénèse, "GFP", protéine d'intérêt

Installés à la paillasse

Les participants reçoivent des tubes contenant des bactéries dans lesquelles ils vont introduire un nouveau caractère génétique.

Ces bactéries génétiquement modifiées sont sélectionnées et analysées. L'atelier illustre le transfert de gènes (transgénèse) et permet de bien comprendre le lien entre gène et protéine (production de "Green Fluorescent Protein" ou GFP).

La discussion peut alors être engagée sur les applications liées à la transgénèse ainsi que sur les intérêts et les risques liés à l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés.

Pour les scolaires ....

Téléchargez la fiche pédagogique de l'atelier

 


Les activités de l'École de l'ADN en Poitou-Charentes sont soutenues par l'Espace Mendès France, l'Université de Poitiers, la Communauté d'Agglomération de Poitiers, le Conseil Général de la Vienne, la Région Poitou-Charentes et le Ministère délégué à la recherche et aux Nouvelles Technologies.
Les ateliers sont menés en partenariat avec l'École de l'ADN de Nîmes, créatrice du concept.